MONUMENTS 

L'HOTEL DE VILLE

La construction de l'Hôtel de Ville remonte à 1775. L'édifice est de style Louis XIV et a été réalisé en briques et pierres calcaires du pays.

La devise gravée sur le fronton de la façade principale (PUBLICITE SAUVEGARDE DU PEUPLE) date de 1830 et succéda aux armoiries des Pays-Bas au lendemain de la Révolution.

L'architecte de 1'édifice est Renoz de Liège.

Urbodomo

 Granda teatro

LE THEATRE 

Cette construction fut réalisée en 1892 par l'architecte Charles Thirion.

Ce théâtre remplaça l'ancien, qui ce trouvait jusqu'à cette date sur la Place Verte.

LA GARE CENTRALE 

C'est en 1925, que le Premier Echevin de l'époque Emile Burguet fut chargé de réaliser le plan de la nouvelle gare qui remplaça en 1930 la station Matadi.

Centra stacidomo

Venka monumento

MONUMENT DE LA PLACE DE LA VICTOIRE 

Ce monument fut construit par l'architecte Weber et le sculpteur Franz Jockers.

Il fut inauguré le 6 mai 1923 par le prince Leopold. 

LA SOCIETE ROYALE D'HARMONIE 

Créée en 1829 par un jeune hervien fervent amateur de musique, la Société Royale d'Harmonie acquit en 1832 le terrain. La pose de la première pierre eut lieu en 1834 et l'inauguration de la salle eut lieu l'année suivante par le célèbre violoniste et compositeur Henri Vieuxtemps.

Le parc situé derrière le bâtiment abrite le dernier kiosque à musique de la ville. Jadis de nombreux concerts étaient donnés en cet endroit.

Harmonio

L'EGLISE SAINT-REMACLE

L'Eg1ise Saint-Remacle est de style dorique. Construite de 1834 à 1838 elle remplaça l'ancienne église qui, entourée de son cimetière, se trouvait place du Marché derrière l'Hôtel de Ville.

Eglise primaire de la cité, c'est en ce lieu que sont célébrées toutes les manifestations religieuses importantes dont notamment les Te Deum marquant les grandes dates de l'histoire du Royaume.

LA STATUE CHAPUIS 

Cette statue fut dédiée à l'officier municipal Joseph-Grégoire Chapuis suite au martyr que cet homme subit lors de son exécution et pour les idées qu'il représentait.

Il fut le premier à vouloir officialiser le mariage civil et fut condamné pour ce crime en l794 sous l'accusation de fomenter des idées anarchiques par le Prince-Evêque de Liège.

Chapuis
Nigra Virgulino LA VIERGE NOIRE 

La statue représentant la Vierge et l'enfant a été taillée dans de la pierre de sable blanc. La teinte actuelle est la conséquence des nombreux incendies qui ont ravagé l'édifice religieux au fil des siècles.

La légende de Notre-Dame des Récollets, fondée sur de nombreux écrits de l'époque, est relatée dans la chapelle installée dans la première partie de l'église.

L'église fut érigée en l647 et la tour actuelle fut rénovée en 1892.

LA FONTAINE ORTMANS 

Monument-fontaine dédié à Jean-François Ortmans, Bourgmestre de Verviers, à qui l'on doit l'initiative de la construction du barrage de la Gileppe et du développement de la distribution d'eau dans notre ville (1878).

Fontano Ortmans
LA FONTAINE DAVID

Cette fontaine fut inaugurée lors du voyage en notre ville du Roi Léopold. Au cours de ce voyage, le Roi inaugura le Barrage de la Gileppe ainsi que le nouveau quartier des Bou1evards installé dans le sud de ville à l' initiative de l'immobilière verviétoise.

La fontaine est dédiée à Pierre David, premier Bourgmestre de Verviers après la Révolution de 1830. Elle est l' oeuvre de l'architecte Clément Vivroux.

LE PALAIS DE JUSTICE 

La réa1isation de ce bâtiment est due à l'architecte Dumont de Bruxelles. C'est en l853 que ce bâtiment fut achevé.

La façade de la rue Paul Jansson (photo) fut construite en l896, ainsi que la tour d'angle, par l'architecte Remouchamps. Cette construction, perpendiculaire à 1a façade principale, succède à la prison cellulaire qui fut détruite en l894.

Sur la façade principale, quatre statues de Guillaume Geef et l'une de Charles Méan ornent les a1véoles p1acées de chaque côté de l'entrée.

Justica palaco
LE MONUMENT HENRI VIEUXTEMPS

Situé dans le quartier des Boulevards, fut élevé en l'honneur de ce grand violoniste-compositeur verviétois ayant vécu de 1820 à 1881.

L'INSTITUT DE SEROULE 

L'institut de Séroule fut construit en 1890 par Auguste Vivroux suite à une décision du conseil communal. La construction fut terminée pour le début de l'année académique 1894-1895.

Depuis sa création, il accueille des étudiants en provenance de tous les pays du monde.

Instituto Seroule

Editeur: Maison du Tourisme -Traduction: Groupe Esperantiste de Verviers - Mis à jour: 2002/02/15

HISTORIQUE - PROMENADE - LA FRESQUE - MUSEES - RECETTES - ACCUEIL